Browsing Tag

environnement

Boîte à Idées, Uncategorized

O comme Obsolescence (programmée)

11/06/2013

cwe-op-6Avez-vous remarqué que certains appareils chez vos parents ou grands-parents ont parfois votre âge?? Un lave-vaisselle, une centrifugeuse, une gazinière…

Et pourtant, quand vous avez acheté votre electro-ménager il y a (environ) 4 ans, vous pensiez qu’il durerait, et vous vous étonnez certainement que la machine à laver tombe déjà en panne, ou que le frigo ne refroidisse plus… Détrompez-vous, rien de moins surprenant. C’était prévu comme ça…

L’obsolescence programmée fait partie des us et coutumes des industriels.

Prêt à jeter

« L’obsolescence programmée regroupe l’ensemble des techniques visant à réduire délibérément la durée de vie ou d’utilisation d’un produit afin d’en augmenter le taux de remplacement ». C’est la définition donnée par le sénateur de l’Essonne.

Vous avez bien compris. Les industriels programment la mort des produits qu’ils vous vendent, afin que vous achetiez un modèle plus récent, plus vite. Si ce n’est pas la mort de l’appareil, c’est une panne à cause d’une pièce qu’il faut remplacer. Malheureusement pour nous, la garantie vient tout juste de se terminer (comme par hasard hein…), et la pièce vaut 90% du prix d’achat de l’appareil auquel elle appartient. Moralité, on achète un nouveau modèle, plus « moderne ».

Sauf que dans 3 ou 4 ans, on aura exactement le même problème.

Consommation

Le consommateur, pris dans le cercle de l’instantané – à l’heure des réseaux sociaux – et séduit par les publicités, est plus susceptible de remplacer plus rapidement un appareil si celui-ci est dépassé, ou n’intègre pas la dernière innovation. C’est son choix. Mais quand on l’y oblige, par cette obsolescence programmée, ou une garantie qui expire juste avant la panne, et le SAV qui coûte le prix d’achat de l’ancien ou du nouveau modèle, c’est un autre débat…

«Ce débat, c’est un appel à l’audace, face aux enjeux économiques, environnementaux et sociaux. L’obsolescence programmée est une aberration, une impasse, qui nous emmène droit dans le mur».

Environnement et économie

Une partie de l’économie est aujourd’hui basée sur cette obsolescence programmée. La supprimer de façon brutale pourrait avoir des conséquences désastreuses. Mais en ces temps de perte de pouvoir d’achat et de crise économique et sociale, le consommateur apprécie de moins en moins de dépenser « pour rien ».

Et puis, n’oublions la grande problématique du siècle: le développement durable. Ce n’est pas très durable tout ça… Parce qu’on jette plus souvent, et qu’on ne sait pas trop où jeter… je veux dire « recycler ». Et oui, il faut penser à la planète que l’on souhaite laisser à nos enfants.

Vous l’aurez compris, l’obsolescence programmée est selon moi, une des dérives du capitalisme, au dépend de notre porte-monnaie et de l’environnement. La quantité, au dépend de la qualité. Quand osera-t-on inverser la tendance ?

Boîte à Idées, Portraits

De l’art militant

13/03/2013

J’ai aimé le côté totalement décalé qu’a utilisé Brice, pour dénoncer une pollution visuelle à travers sa galerie photos. Des Véhicules Hors d’Usage (VHU) pullulent sur nos routes et dans nos quartiers. Brice a choisi de les valoriser via sa collection de photos originales, réalisée avec les filtres Instragram.

Le message est presque poétique: la nature reprend toujours ses droits.

Rappelons qu’un VHU est une véritable pollution visuelle et environnementale. Je vous laisse découvrir sa galerie.

20130313-173215.jpg20130313-173315.jpg20130313-173345.jpg

20130313-173250.jpg

20130313-173304.jpg

20130313-173333.jpg

20130313-174212.jpg