Browsing Tag

audace

Boîte à Idées

Et si on osait? (Tout simplement…)

18/03/2013

etre_audacieux-600x365On m’a parfois fait remarquer le côté « irréaliste » des idées données dans mes articles. C’est vrai, à quoi bon? Le système est ce qu’il est, ça ne sert à rien de se battre contre des moulins à vents.

Ma question est alors la suivante: puisque, à priori, ce n’est pas possible, parce qu’il y a des obstacles, on ne doit rien faire? Laisser tomber avant même d’avoir tenté?

Sauf si c’est une problématique fondamentale de la physique, une problématique astronomique, ou mathématique, si on se met dans cet état d’esprit de fatalité et de défaitisme, finalement on ne fait rien! Les plus grandes inventions ont été possibles, parce que justement, les obstacles ont été franchis, contournés, démolis. Alors qu’attend-on pour sortir des sentiers battus? Qu’attend-on pour oser, tout simplement?

Osons rêver d’une Martinique meilleure, osons avoir des idées qui peuvent sembler farfelues, osons travailler des projets auxquels on croit et que l’on pense utiles pour notre île. Osons oser!

Certes, toutes les idées, tous les projets ne sont pas réalisables, mais ce n’est peut-être qu’une question de temps, d’angle d’attaque de la problématique. Ou de politique. Que préférons-nous? Être spectateur d’un système ou d’une société que nous souhaitons voir évoluer, ou être acteur de cette société, et la laisser meilleure qu’on ne l’a trouvée à nos enfants?

Ne laissons personne nous dire: ça ne marchera pas! Ce n’est pas possible! Ou encore: le monde est comme ça, tu ne le changeras pas. Je pense au contraire que « Sé grenn di ri ka plen sak ». Ne nous insérons plus dans un système existant comme une fatalité, essayons au contraire de voir ce que l’on pourrait apporter à la société!

L’ambition, l’esprit d’initiative, et surtout l’audace, sont trois qualités que les jeunes de Martinique doivent développer et revendiquer!

Oser casser les codes, oser sortir des clichés, oser imaginer et sortir des sentiers battus, être disruptif, aller plus loin dans nos réflexions, et ce dans tous les domaines; et si on s’y mettait?